Kintaro

VN:R_N [1.9.8_1114]
(0 votes)
  • Du Lundi au Samedi de 11h30 à 22h00
  • Opéra (Métro Lignes 3, 7 et 8 ou RER A), Métro Quatre Septembre (Ligne 3), Métro Pyramides (Lignes 7 et 14)
  • Pas de réservation.

Légèrement en retrait des restaurants japonais de la rue Sainte-Anne, Kintaro surprend par la quantité impressionnante de mets à la carte et l’excellent rapport qualité prix de ses plats fidèles à la cuisine japonaise traditionnelle et familiale.

De prime abord, Kintaro tient plus de la cantine que du restaurant : le brouhaha de la salle, la décoration sommaire ou encore la disposition des tables, tout est là pour rappeler la cantine. Mais finalement, c’est bien la bonhomie du personnel et cette relative simplicité des lieux qui nous séduit chez Kintaro. Et de toute façon, les assiettes sont si alléchantes et si copieusement garnies qu’elles feraient oublier tout ce qui existe autour !

La carte affiche tellement de variété qu’il n’est pas toujours évident de se décider : Ramen, soba et udon se déclinent chacune en moyenne dans 16 variantes (par exemple au hasard  Chanpon Ramen, Curry Ramen, Shôyu Ramen, Tanuki Soba, Gyuniku soba, Oyako soba, Kitsune Udon, Wakame udon, Curry udon, etc…).
Le restaurant propose aussi de nombreux autres plats à base de poulet, de boeuf, de porc, de poisson ou de curry tels que Oyakodon (Omelette de poulet sur un lit de riz), Gyudon (Bœuf sauté avec un œuf et des oignons sur un lit de riz), Katsudon (Omelette de porc pané sur un lit de riz), Tonkatsu (Côtes de porc panées en tranches fines), Katsu-Curry (Porc pané en tranches dans une sauce curry), Unadon (Filets d’anguille marines et caramélisés), Chûcadon (Légumes, porc, calmars cuits avec sauce soja sur un lit de riz nature), et bien d’autres encore…
Sans oublier les divers accompagnements comme gyoza, onigiri, soupe miso ou même chirashi.

Plusieurs formules sont aussi proposées avec chaque plat. Le plus souvent il s’agit d’un accompagnement au choix en ce qui concernent ramen, soba et udon, ou bien d’un menu avec salade, soupe miso et tsukemono pour les autres types de plats.

Quant aux prix, ils sont largement abordables puisque le premier menu est à 9,50€ (ramen), et le premier plat à 6,80€ (ramen également). Sachant que les portions sont toujours généreuses, il n’est pas toujours nécessaire d’envisager un menu.


Mots clés


  • Dans le même genre

  • Informations sur l'article

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'une étoile * sont à remplir obligatoirement. Votre email ne sera pas affiché ni communiqué à une tierce personne. Il est par ailleurs utile si vous souhaitez afficher votre avatar en utilisant le service gratuit Gravatar.

Votre note