Zen

VN:R_N [1.9.8_1114]
(0 votes)
  • Ouvert tous les jours.
  • Métro Pyramides (Lignes 7 et 14)

Tout en contraste, le Zen avec sa déco pop et sa cuisine bigarrée n’a pas tardé à devenir l’un des restaurants japonais les plus sympathiques du quartier.

La petite particularité du Zen, c’est de proposer une carte vraiment très riche :  ramen, donburi, curry, poisson grillé, agemono (friture), sunomono, et même poisson cru ! Pour le coup, le Zen offre sans équivoque une vue d’ensemble de la cuisine japonaise des plus étendues, tout en pratiquant des prix raisonnables pour des plats copieux.

C’est évidemment au déjeuner que les menus les plus abordables sont proposés. Pour un peu moins de 10€, 3 menus : ramen et 5 gyoza, ramen et riz, ou curry et 5 gyoza. Le 4e menu, qui n’est autre que le plat du jour, est composé d’une entrée, de sashimi, d’un plat, d’une soupe miso, de riz et de thé japonais pour 18€.

Le soir la carte s’enrichit d’avantage avec des menus certes plus chers, mais aussi plus élaborés, entre 25€ et 45€.
A 25€, les menus sont composés d’un amuse bouche, d’un plat principal, d’une soupe miso et d’une boisson. A partir de 30€, ils deviennent plus gourmands, avec par exemple le menu matsu : deux amuses bouche, 7 tranches de sashimi, teriyaki de saumon, riz, soupe miso et boisson.

De nombreuses spécialités sont aussi proposées à la carte et peuvent varier avec les saisons. Par exemple,  les fameux ramen faits maison (tout comme les gyoza) et déclinés en plusieurs variantes de 9€ à 14€ (shoyu, miso, butter, tonkatsu, chashu, etc.),  quelques plats de curry (entre 9€ et 15€) ou encore des spécialités d’agemono (fritures), telles que tonkatsu, karaage de poulet, tempura de crevette. En plat de saison, on pourrait citer par exemple le gyû no tataki, un délicieux roti de boeuf mi-cuit mariné et accompagné de petits légumes.
Les donburi sont affichés à la carte uniquement au déjeuner, dans une fourchette de prix comprise entre 11€ et 18€ : katsudon, yakinikudon, unadon, shake Ikuradon, etc…
Quant au poisson cru, il est soigneusement préparé et présenté, et bien sûr toujours très frais et d’une grande qualité.

Les plus gourmands seront heureux de découvrir que la carte des desserts ne se limite pas à quelques glaces. Entre un étonnant cheesecake au sésame noir, un gateau roulé fourré d’une crème de sésame et de noix ou encore un duo de mousses au chocolat noir et au matcha, accompagné de glace framboise, le choix est déjà bien plus original que dans la plupart des restaurants japonais ! Les traditionnelles glaces au matcha, azuki ou sésame sont d’ailleurs aussi chaudement recommandées.

Bien que la salle soit assez grande, le Zen connait un vif succès et il faudra donc parfois patienter avant d’obtenir une table, voire réserver. La décoration acidulée du restaurant et son personnel enthousiaste contribuent à l’excellente impression suscitée par la dégustation d’une cuisine sans fausses notes et savoureuse !


Mots clés


  • Dans le même genre

  • Informations sur l'article

1 commentaire

  1. Très bonne adresse sur Paris où on retrouve le vrai gout de la cuisine japonaise.

Laisser un commentaire

Les champs marqués d'une étoile * sont à remplir obligatoirement. Votre email ne sera pas affiché ni communiqué à une tierce personne. Il est par ailleurs utile si vous souhaitez afficher votre avatar en utilisant le service gratuit Gravatar.

Votre note